Les lampes de Diwali

Un pottier fabrique de nombreuses lampes à huile pour la fête de Diwali
Un potier fabrique de nombreuses lampes à huile pour la fête de Diwali

Inde, Octobre 2016. Le Ramayân est avec le Mahabharât un des livres les plus sacrés de l’hindouisme. Il raconte l’épopée de Râm, accompagné de son frère Lakshmân et aidé d’Hanumân, le fils du dieu du vent, pour aller sauver sa femme, Sita, enlevée par Ravân, le roi-démon à dix têtes de Lanka, une île traditionnellement identifiée avec le Sri Lanka.

La victoire de Râm est célébrée en Inde pendant Dussehra où des effigies du démon sont brûlées, faisant parfois suite au Ramlila, une reconstitution théâtrale de plusieurs jours, voire de plusieurs semaines, de l’épopée.

Vingt jours plus tard, et pendant cinq jours, les hindous fêtent l’arrivée de Râm et Sita dans sa ville d’Ayodhya, aujourd’hui dans l’Uttar Pradesh. On dit que les habitants de la ville avaient célébré le retour de leur roi en allumant des dipas, des lampes à huile, sur son chemin, et c’est pourquoi jusqu’à aujourd’hui les indiens font de même pendant la fête de Diwali, ou Dipawali, la « Rangée de lumières ».

Aujourd’hui, dans les grandes villes, les décorations électriques comme celles que nous utilisons pour Noël sont répandues. Mais les vendeurs de dipas sont encore très occupés dans les semaines qui précèdent la fête pour satisfaire la demande, à l’image de cet homme rencontré à McCluskieganj, au Jharkhand.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s