Les potiers de Delhi

Delhi, octobre 2018. Si vous vous baladez dans les marchés de Delhi pendant la période de Diwali, vous remarquerez qu’on retrouve exactement les mêmes diyas et autres poteries un peu partout. La raison est simple : elles ont généralement été faites par les mêmes potiers, issus d’une communauté installée dans un quartier d’Uttam Nagar, à l’Ouest de Delhi. Environ 3500 personnes appartenant à 800 familles y travaillent. Les trois quarts viennent du Rajasthan, les autres sont de l’Haryana, ou de Delhi. Dans la rue principale, bibelots, lampes à huile, nazar battus et autres objets colorés sont exposés sur les étals. Dans les rues perpendiculaires, de l’argile blanche, rouge ou noire forme des monticules devant des maisons, et des poteries sont entassées en attendant d’être envoyées sur les marchés de la capitale et même dans le reste de l’Inde. Parfois de la fumée noire monte au ciel, indiquant qu’une cuisson est en cours.

Dans chaque maison, on retrouve la traditionnelle roue du potier, quoique désormais entraînée par un moteur, mais aussi des moules, permettant des motifs plus élaborés. Une fois cuites, ces objets de terre sont revêtus de couleurs vives, parfois même de paillettes, selon la mode actuelle.

Une visite dans ce quartier de Delhi, où il n’est pas rare de croiser des hommes fumant le hookah, vaut le coup malgré son éloignement, d’autant plus qu’il est possible d’obtenir des poteries à un prix contenu.

PA246672_1541327503721

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s